Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  10-11 / 260 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 10-11 / 260 Next Page
Page Background

N

éobaroque, chic nomade,

glamour : votre style

polychrome qui mélange

les motifs graphiques, les

imprimés à fleurs et les époques

suscite diverses appellations.

Comment le décrivez-vous ?

India Mahdavi

– Mon style exprime mon

intuition d’un lieu ou d’une personne à

travers mon regard. Mes réalisations ne

se ressemblent pas, mais visent toutes un

objectif commun : proposer des identités

fortes et autonomes dont on se souvient.

Chaque espace constitue le point de départ

d’une nouvelle histoire à raconter. Je l’écoute

et je lui réponds. Puis il prend son envol !

De quelle manière travaillez-vous ?

Je construis une ambiance sur des éléments

visuels structurants afin de donner des

repères au regard. Comme pour une

1. Une chambre de l’Hôtel du Cloître à Arles.

2. Le Café Français dernière réalisation du Groupe

Beaumarly, place de la Bastille.

3. Le projet de salon Ladurée à l’Hôtel des Bergues

de Genève.

photographie, je compose un premier plan

– le sujet – et le paysage, car c’est lui qui

s’imprime pour longtemps dans la mémoire.

Je crée ensuite du mobilier et des objets de

décoration qui parlent aux sens. Dans un

environnement de plus en plus numérique

où la vie se déroule par écrans interposés,

je crois que l’on a besoin de compenser

cette dématérialisation avec des textures,

des formes et des couleurs qui parlent aux

sens. Voilà ce qu’est mon travail : offrir en

toutes circonstances du confort et du bien-

être aux gens.

La couleur tient une place

prépondérante dans vos

univers. Pour quelle raison ?

Je suis « couleur-sensible » !

Je la travaille en toute liberté comme une

matière qui apporte de la lumière, de l’énergie

et de la joie. À Paris, au restaurant Germain,

les couleurs primaires s’entrechoquent, alors

qu’au Café Français, j’ai manié les ors, le

rouge et le bleu. Parfois, un lieu m’inspire

d’emblée une teinte. Par exemple le rose,

pour le restaurant The Gallery at Sketch à

Londres, que j’ai employé de façon radicale.

Restaurant, hôtel, résidence

privée : que préférez-vous ?

J’aime alterner les échelles, les

problématiques, les rythmes, les pays.

Cela m’amuse et m’inspire. Un bon projet,

c’est un bon client. C’est-à-dire une

BARNES LUXURY HOMES l 10

Pour l’architecte et designer

India Mahdavi, chaque espace

est une nouvelle histoire à

raconter. L’équilibre subtil et

toujours inattendu entre les

formes, les textures, les tons

de ses réalisations lui vaut une

reconnaissance internationale.

L’artiste nous reçoit dans son

appartement parisien.

BARNES LUXURY HOMES l 11

personne avec laquelle je vais échanger,

entrer en interaction. La réussite tient pour

partie à la qualité de cette conversation.

Votre actualité au cours

des prochains mois ?

Fort occupée ! L’ouverture d’un salon

de thé Ladurée à l’hôtel des Bergues

de Genève ; l’inauguration du deuxième

étage du KaDeWe à Berlin dédié à la

mode ; un bateau ; la collaboration avec

REDValentino. Des maisons aux États-

Unis, en France et à Gstaad en Suisse.

Ainsi que le développement de ma marque

qui vient de fêter ses quinze ans.

www.india-mahdavi.com

INTERVIEW

India

Mahdavi

Leçons de style

Propos recueillis par Patricia Coignard

Photos © Benjamin Decoin

Des textures,

des formes et

des couleurs

qui parlent

aux sens

1.

2.

3.

© Matthieu Salvaing

© Matthieu Salvaing